Ma visite à Gaoui

musée de gaouiLe musée de Gaoui.

Partagez c'est gratuit !

Il y a quelques jours, j’étais en visite à Gaoui, village situé à une dizaine de kilomètres du centre ville de N’Djamena. Gaoui est un village qui est plus ou moins connu de nom par les N’Djamenois, sûrement parce qu’il est proche du célèbre camp des retournés centrafricains, dit « de Gaoui » et aussi parce que les jeunes de la capitale n’ont pas l’habitude d’explorer les villages environnants.

Quoi qu’il en soit, le village de Gaoui est un site historique tchadien. Il a été selon les historiens, la capitale de la civilisation Sao. Un peuple ayant vécu dès le VIIème siècle vers le Lac Tchad, et connu pour sa grande taille, sa robustesse et surtout sa maîtrise de la poterie et de la céramique.

Poterie musée de Gaoui

Poteries Sao exposées au Musée de Gaoui.

Aujourd’hui, le village de Gaoui abrite le musée Sao, et est principalement peuplé par leurs descendants : les Kotokos ; qui sans aucun doute, ont hérité du talent de leurs ancêtres dans l’art de la poterie.

Le musée Sao de Gaoui

Le musée de Gaoui est situé à l’entrée du village, juste près de la grande mosquée. Il nous aura fallu attendre quelques minutes avant que le guide et le gardien du musée ne viennent pour nous ouvrir les portes et nous expliquer le déroulement de la visite.

Entrée musée de gaoui

Entrée du musée de Gaoui.

Le bâtiment qui abrite actuellement le musée est l’ancien palais du sultan de Gaoui. Selon le guide, il date du 19ème siècle et est donc l’un des plus anciens bâtiments du Tchad.

musée de gaoui

Le musée de Gaoui.

Dès l’entrée au musée, on trouve dans la cour des jarres funéraires Sao (les morts y étaient placés à l’intérieur en position fœtale), des jarres similaires sont exposées au Musée National de N’Djaména.

Jarre funéraire Sao.

Jarre funéraire Sao.

Le musée de Gaoui a 6 différentes salles dans lesquelles sont exposées différentes œuvres Sao : vases, poteries, figurines humaines et animales, instruments de chasse et de pêche, instrument musicaux, habits des anciens notable, photos d’époque, documentation, etc.

Instruments de chasse Kotoko au musée de gaoui.

Instruments de chasse Kotoko au musée de Gaoui.

Sauvons le musée…

Bien que le musée de Gaoui abrite des objets historiques importants, il a l’air de tomber en ruine. Les dernières rénovations du musée datent de 2007, et entre temps, lors de la saison des pluies, de la boue dégouline du plafond et atteint même certaines œuvres.

figurine Sao au musée de Gaoui.

Figurine Sao en mauvais état.

Les termites, de leur coté grignotent du mieux qu’ils peuvent les biens laissées à leur portée.

Instrument Musique Gaoui

Instrument de musique Sao en bien mauvais état.

La bibliothèque, située à l’entrée du musée, se résume à 4 étagères et ne survit que grâce aux dons.

Gaoui Bibliothèque

Vue d’une rangée de la bibliothèque de Gaoui.

Une situation qui n’a pas l’air de préoccuper nos hautes autorités, meme si en 2018, les médias parlaient déjà de la menace qui plane sur le musée.

Une fois la visite du musée terminée, nous sommes allés à la rencontre des potières du village.

À la rencontre des potières de Gaoui

Gaoui est un village réputé pour sa poterie. Les femmes du village maîtrisent cet art légué par leurs ancêtres les Sao.

Jarres, pots d’encens, assiettes et couverts en céramique sont exposés dans la cour des maisons qu’on a eu à visiter.

Jarres de Gaoui

Jarres de Gaoui.

Malheureusement pour nous, nous sommes arrivés le lendemain de la cuisson de l’argile.

poterie Gaoui

Poteries entrain de secher au soleil.

Nous avons donc manqué le processus de création de ces superbes œuvres d’art.

Gaoui, une ville calme

Gaoui est un village composé de 4 quartiers. En mâtinée les rues sont quasiment désertes. On ne voit que des vieillards causant sous un arbre et des d’enfants jouant. Une situation s’expliquant par le fait qu’en journée, la plupart des habitants vont dans la capitale pour travailler et ne reviennent que le soir.

Mosquée de Gaoui

Mosquée de Gaoui

Les ruelles des quartiers sont étroites et les murs des habitations sont pour la plupart en terre et recouverts de jolis motifs, seuls quelques bâtiments en brique rouge ajoutent un air moderne au décor du village.

Ruelle de Gaoui

Ruelle de Gaoui.

Notre visite s’est terminée par la traditionnelle visite au palais du sultan. On a pu rencontrer le sultan et partager avec lui du thé.

Palais sultan de Gaoui

Le nouveau palais du sultan de Gaoui.

 

Quelques photos du village

Vue de Gaoui

Vue de Gaoui depuis la terasse du musée.

Musée de Gaoui

Figurine Sao exposée au musée de Gaoui

Fillettes Gaoui

Fillettes jouant dans un des quartiers de Gaoui.

Vue du musée de Gaoui.

Vue sur la porte d’entrée du musée de Gaoui.

Quelque part au musée de Gaoui.

Si vous êtes à N’Djaména, ou si vous passez au Tchad, n’hésitez pas à visiter Gaoui, le village où l’on trouve les meilleures potières du Tchad.

 

4 Commentaires

  1. Exellente article qui décrit le village Gaoui dans sa splendeur. Merci annadjib. Inchaallah j’irais un jour visiter cet endroit merveilleux.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *