Geek et tchadien, un non sens ?

Selon les diverses définitions que j’ai pu récolter sur divers sites, un Geek est une personne qui est passionné et possède de grandes connaissances dans des domaines précis, pour la plupart lié à l’imaginaire tel : les jeux vidéo, les films et séries de science-fiction, les smartphones, les mangas, les comics, les nouvelles technologies et l’informatique.

Ayant été moi aussi un geek dès ma tendre enfance, y’a quelques trucs qui mettent des bâtons dans les roues :

Les difficultés d’accès à internet 

Dans une époque où toutes les actualités, les discussions et les nouveautés passent par internet, nous ici on se sent un peu handicapés, car parfois, même quand on a la connexion internet, les tarifs et les débits nous handicapent, on ne peut pas lire tout un scan d’un manga ou de comics avec nos maigres forfaits, impossible de voir des vidéos en streaming. Parfois on se contente juste de suivre des discussions, eh oui, pour participer faut avoir quelque chose à dire, une analyse à faire sur la nouveauté.

Pour vivre à fond sa passion de geek, vous l’aurez compris, il faut être constamment à jour, quand on aime les séries, les films ou les jeux vidéo,  il faut absolument les voir ou se les procurer, ce qui n’est pas facile dans nos pays en manque de salles de cinéma à jour. Parfois je visionne certains mangas et comics trois ans après leur sortie !

Mangas : Cc flickr

 

Pas de vendeurs spécialisés ni de salle de cinéma à jour

Si l’on veut avoir de nouveaux mangas, on doit absolument attendre que les CD piratés arrivent sur le marché, pour les comics et BD, le seul commerçant qui en vendait a arrêté, il s’est mis à la vente de crèmes ! Je le comprends, il n’avait qu’un seul client…

Quant à notre cinéma national, il n’est pas vraiment à jour, les fans de Stars Wars avaient déjà pu voir Rogue Nation grâce aux CD piratés que le cinéma s’est finalement décidé de programmer, à croire que notre cinéma utilise aussi des CD piratés !

Un manque de compréhension de l’entourage  

Il est parfois difficile d’expliquer aux parents l’importance que représente pour moi le fait de se procurer la Ps4 ou un ordinateur portable surpuissant pour pouvoir jouer calmement à Call of Dutty et à Tekken. La discussion est interminable quand je parle de la nécessité pour moi d’avoir un nouveau téléphone alors que je ne reçois presque jamais d’appels.

Vieilles consoles de jeux. Cc : flickr

 

Quand un grand frère me trouve entrain de regarder des mangas à la télé ou sur mon pc, avec en bonus des fonds d’écrans dit « enfantins » il dit juste : Adjib*

Du coup j’ai compris pourquoi les geeks préfèrent s’isoler, c’est pour qu’on ne les juge pas.

Alors, j’ai trouvé la solution pour vivre ma passion à fond

Le secret pour être un geek heureux au Tchad c’est :

1-Ne pas expliquer sa passion

2-S’auto suffire

La solution efficace c’est de ne pas expliquer sa passion à quelqu’un qui de toute façon n’y comprendrait rien, et surtout s’auto suffire, car, quand on ne dépend de personne, personne n’a le courage de vous faire des reproches.

Un geek. Cc : pixabay

 

Pendant ce temps les geeks tchadiens continuent leur longue traversée du désert entre piratages, retard et précarité.

Adjib* : étonnant

Annadjib le (@GeekDuSable )

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *