Tchad : les inquiétudes du Ramadan

Partagez c'est gratuit !

image

Selon les estimations le premier jour du ramadan 1437 pourrait commencer le lundi 6 ou le mardi 7 Juin 2016.
Le ramadan est un mois saint et de spiritualité.
Un mois qui devient de plus en plus difficile à passer par la population tchadienne à cause des difficultés quotidiennes et de l’inflation des prix.

UNE INFLATION PERSISTANTE:

Entre l’inflation et la crise économique qui perdurent, nos commerçants ne manquent pas les occasions pour gonfler les prix des produits de première nécessité( sucre, farine, riz…) et se faire un maximum de bénéfices. C’est ainsi que le mois saint de ramadan ne fait pas exception à la règle.

La situation devient très difficile pour les foyers ayant un revenu moyen, du coup la seule solution c’est de faire des provisions quelques semaines avant le début du ramadan.
Même si faire des provisions avant le début du ramadan est une « solution » pour passer le mois dans la quiétude, cela  n’est pas aisé car vu le prix des denrées au marché, quelqu’un avec un revenu moyen ne s’en sortirait pas sauf s’il a économisé bien avant .
La solution paraît simple à première vue, il suffirait juste de baisser le prix des denrées au marché.

image

UNE DIFFICILE BAISSE DES PRIX:

La baisse des prix paraît simple, mais quasiment impossible car entre les diverses déclarations et commissions mises en places par le gouvernement il n’y a vraiment rien de concret, à en croire que le gouvernement fait semblant de se préoccuper du problème de la population et est de mèche avec les différents lobbys de commerçants.

Peut être que la solution c’est le collectif de lutte contre la vie chère…

Comme dans les autres pays du continent, au Tchad on a aussi un Collectif contre la vie chère, collectif inefficace car malgré ses diverses déclarations, il n’y a presque aucun changement, même le prix de la boite d’allumettes a doublé.

Annadjib

Partagez c'est gratuit !

7 Commentaires

  1. Vraiment des idées qui wallay mais malheur à nos commerçants qui restent infidèle en vers nous y compris l’état aussi

  2. Ce qui me choque de plus en ce moi béni, c’est l’attitude de ces commerçants qui spéculent une population qui est déjà très pauvre.

    1. Et le pire encore ils se disent des vrai fidèle musulmans avec une longue barbiche et un coran à mains entrain de lire en fin aller finir le ramadan à la Mecque

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *