Le ramadan de l’étudiant

ramadan karimRamadan karim by iNezar. flickr Tous droits réservés
Partagez c'est gratuit !

Selon les différents conseils islamiques dans le monde, le premier jour du Ramadan 1438 commencera demain, samedi 27 mai 2017. Comme chaque année, le début du ramadan doit coïncider avec l’apparition d’un croissant de lune.

Pour les musulmans, le ramadan est un mois saint et béni qui apporte de la consolation, de l’amour, de la dévotion et la charité.
Pendant le ramadan on doit arrêter de manger et de boire avant l’appel à la prière de l’aube et ce, jusqu’à l’appel à la prière d’Al-Maghrib.

Pendant le jeûne on doit s’abstenir de paroles futiles, multiplier l’invocation, lire le coran (beaucoup), prier de préférence à la mosquée et demander le pardon du « Très Haut ».

Personnellement c’est le 2ème ramadan que je vais passer loin de ma famille en raison de mes études.

Quand on jeûne en famille rien n’est compliqué, car pour la plupart du temps on se fait rare à la maison et on apparaît uniquement pour le ftour (la rupture du jeûne). Notre seul effort est de porter le repas de la cuisine vers la cour familiale où l’on rompt le jeûne.

Quand on est loin de la famille c’est tout autre chose

Dans la journée :

Pendant le ramadan, durant la journée, certains font la grasse matinée et se réveillent uniquement pour les prières et ainsi de suite. D’autres, plus téméraires, et avec un degré de foi plus élevé, liront ou écouteront le saint coran et iront prier à la mosquée, en s’abstenant de toute futilité.


Certains chercheront plutôt des passe-temps comme un marathon série, des films ou des  mangas, ou encore internet… jusqu’à la rupture du jeûne.


Le ftour est le repas qu’on prend pour la rupture du jeûne. L’étudiant doit lui-même préparer son ftour, ce repas est principalement constitué d’une soupe, de pain ou de beignets, de bouillies et d’un plat quelconque pour le dîner. La constitution du ftour de l’étudiant dépend principalement de son budget. Ainsi, certains mettront rigueur sur la soupe qui ne doit absolument pas manquer, car il leur faut absolument un repas chaud pour « délier les intestins » comme on dit chez nous. D’autres préféreront de la bouillie ou même aller rompre le jeûne à la mosquée. Chaque année en effet, les fidèles cotisent pour l’organisation d’une rupture de jeûne collective pour les nécessiteux.

Pour préparer soi-même son ftour, il faut se rendre tôt au marché afin de s’approvisionner en légumes et en condiments mais aussi pour acheter de la viande chez le boucher halal du coin. La préparation du ftour prend au maximum 4 heures, ainsi, si on commence à 14 heures, le ftour sera prêt avant le maghrib.

Apres la rupture du jeûne il faut organiser sa soirée.

En soirée :

Dès qu’on rompt le jeûne on est libéré de certains interdits. C’est ainsi que certains vont s’empresser d’allumer une cigarette ou même une chicha, dès après leur première gorgée d’eau. D’autres vont s’empiffrer à ne plus pouvoir bouger ensuite pendant un bon bout de temps !

La soirée est marquée par la prière d’Icha à la mosquée et par la prière de Tarawih (celle-ci n’est pas obligatoire).

Apres la prière, on est relativement libre, c’est veillée coranique pour certains, pour d’autres ce sera veillées à jouer aux cartes ou aux jeux vidéo, veillée à regarder des films et séries jusqu’à l’aube… et ce jusqu’à la fin du mois de ramadan.

Ramadan Karim.

Annadjib

Partagez c'est gratuit !

8 Commentaires

  1. mdrrr tu m’a vraiment surppris sur cette partie ^^  » Quand on jeûne en famille rien n’est compliqué …. Notre seul effort est de porter le repas de la cuisine vers la cour familiale où l’on rompt le jeûne « 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *