Attachez le …

Partagez c'est gratuit !

La société tchadienne, connue pour son amour des traditions et religions a toujours eu de sérieux problèmes pour gérer ses attardés,  fous et souffrant dépression. 

Cet état de fait s’explique par le fait que la prise en charge de personnes souffrantes d’aliénation mentale est presque inconnue chez nous. Les méthodes de prises en charge modernes sont quasiment inexistantes, pas de psychologues, psychiatres et encore moins d’asiles.

Cet absence de prise en charge adéquate coûte plus aux « malades » qu’aux familles.

Faut simplement avouer que notre société actuelle se sent encombrée par le poids de ses innombrables déficients mentaux, placés en marge de la société, on y va vraiment de main morte pour les gérer.

Prenons le cas d’une personne qui commence à souffrir de dépression, là où les soins modernes seraient les plus appropriés, on consultera simplement un guérisseur traditionnel et quelques marabouts, l’état du malade s’aggravant de jour en jour, les proches dépassés, on commencera à se demander quelles sont les causes de cette subite maladie.

Alors on a quelques causes universelles de folies…

1 – Un ensorcellement 

C’est la cause favorite pour expliquer les troubles mentaux, on se fatigue pas à chercher dans quel cas le malade a eu une altération de ses facultés mentales, même s’il est le seul rescapé d’un terrible accident on veut rien savoir, il a sûrement été ensorcelé par quelques jaloux de son emploi ou de ses diplômes ( quand il est chômeur). Si les remèdes cités ci haut ne marchent pas, on sort le grand jeux, on va voir les vrais marabouts et féticheurs, ceux qui détestent la civilisation mais aiment les billets tout neuf, ces mêmes qui juste un regard lancé, donnent un diagnostic et une facture qui font frissonner : – Il est possédé.

2 – Une possession par un esprit maléfique

Le pauvre souffrant de dépression, après avoir avalé diverses mixtures concoctées par les guérisseurs et marabouts se sent de plus en plus mal dans sa peau, une forte fièvre l’envahit, ses yeux jaunissent et fait de plus en plus de cauchemars, son corp ayant marre de servir de cobaye à des experiences farfelues. Les guérisseurs sont formels, cette subite aggravation de la maladie du patient est dû à l’esprit maléfique habitant le malade qui commence enfin à ressentir les effets des médicaments, Plus le malade est agité, plus son démon est puissant. Les jours passent et le démon refuse de quitter le corp tel un ministre refusant de démissionner.
Les guérisseurs refusant de reconnaitre leur charlatanisme diront simplement que c’est à cause de la drogue.

3 – La drogue

La drogue c’est l’excuse parfaite quand le malade est un jeune mal dans sa peau, c’est connu que la consommation de banga et autres substances favorise l’apparition des crises de folies. Ainsi le malade forcément drogué est une honte pour la famille, les marabouts et guérisseurs n’ont rien pu faire pour lui, il est condamné.

Heureusement dans leur maison y a un arbre, après courte concertation la famille décide d’utiliser sa derniere carte, l’enchaîner à un arbre pour le maitriser en attendant qu’un jour il retrouve ses esprits.

 

Le pauvre qui aurait pût être sauvé par quelques antidépresseurs termina attaché, plus victime de la folie de ses proches que de sa maladie.

Annadjib

 

Partagez c'est gratuit !

2 Commentaires

  1. Very true, Annadjib—there are a lot of instances when well meaning attempts proven disastrous more than the illnesses themselves. I hope your article bring more awareness to many people there.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE