Le poignard notre fidèle allié

Partagez c'est gratuit !

Les tchadiens et le poignard c’est une très longue histoire, si lointaine qu’on ne se pose plus de questions au sujet de son port.

Durant mon 1er cycle universitaire à Abéché on avait besoin de quelqu’un pour égorger un poulet, et évidemment personne n’avait de couteau pour effectuer la tâche. C’est ainsi que j’ai eu droit à un sermont d’un ami qui disait que : ça sert à quoi un homme qui habite dans une si grande chambre sans avoir un poignard pour se protéger ? Un peu gêné j’essayais de dissimuler discrètement mes manettes de jeux vidéo pour PC et quelques mangas pour éviter des reproches supplémentaires.

Je n’avais nullement le besoin de me protéger car pour l’instant je n’avais que des ennemis virtuels (ceux de twitter). Et s’il fallait un jour me protéger je préférerais une arme de poing et non jouer au ninja avec un poignard.

Les tchadiens legitement le port du poignard pour plusieurs raisons :

C’EST D’ABORD CULTUREL

Comme tous nos us et coutumes qu’on ne peut justifier ( la haine envers les forgerons et les amateurs de mangas) on met tout sur le dos de la culture. Je me suis un peu renseigné, le nord du Tchad avec l’arrivée de l’islam a copié quelques coutumes et pratiques arabes dont le port du poignard.

Chez les arabes le poignard est porté comme un accessoire vestimentaire et a un aspect purement symbolique.

Pour les tchadiens c’est un symbole de virilité, de courage, c’est l’arme ultime de l’autodéfense et de la dissuasion, on en trouve partout.

C’EST POUR SE DÉFENDRE 

Le poignard c’est pratique pour se défendre, car c’est connu, le tchadien a le sang chaud ( un historien arabe disait que les peuples qui vivent dans des régions chaudes, sont plus touchés par les sauts d’humeurs et ont un caractère guerrier voire spontané) et a des ennemis partout. En parlant d’ennemi, la majorité des motocyclistes utilise des poignards pour lutter contre les brigands qui deviennent de plus en plus équipés (armes à feux).

Si le poignard est uniquement utilisé pour se défendre, je me demande pourquoi certains vont dans les lieux de culte avec? Sûrement pour se défendre au cas où on serait agacé par des quêtes.

TROP DE VICTIMES 

Y’a de plus en plus de victimes des poignards, pour la plupart du temps innocentes.

Y’a beaucoup de faits divers sur l’histoire, il est courant d’apprendre qu’un tel suite à un accident de circulation est descendu de sa moto et a poignardé sans attendre des explications du malheureux conducteur de bus. Plusieurs justiciables et juges se sont fait poignarder dans l’enceinte du palais de justice malgré les « fouilles » des forces de l’ordre.

Tout cela sans que les autorités ne se posent des questions sur le port du poignard.

ÇA DOIT CESSER

S’indigner ne suffit pas, il faut que l’État prenne des mesures efficaces, par exemple au cameroun voisin se promener avec un poignard est source de longs ennuis judiciaires.

Mais comme c’est culturel, sensibilisons de notre côté et l’État gendarme fera le reste.

Annadjib

Partagez c'est gratuit !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *