Tchad : les changements pendant le ramadan (2)

Partagez c'est gratuit !

Ceci est la fin du billet sur les changements survenant pendant le moi béni de ramadan.

Outre les embouteillages, les promenades nocturnes et les petits commerces, le ramadan est plus spécifique quand il tire a sa fin.

LES HABITS DE L’AÏD. 

Un des principaux soucis des foyers, c’est la préparation de la fête, d’où la nécessité d’acheter des habits neufs à tout le monde.

Djellaba et sandales pour les hommes ou voiles et robes pour les femmes, les marchés sont quasiment remplis par ceux qui profitent des derniers jours pour faire leurs achats.

Et évidemment les commerçants profitent de cette rare occasion pour gonfler les prix. Les sandales qu’on pouvait trouver au début du mois à 7500 francs peuvent même doubler de prix et pire encore pour les habits.

Les queues et disputes chez les couturiers se font monnaie courante car ceux-ci préfèrent parfois s’occuper des djellabas des plus offrants en priorité.

Et il arrive parfois que le jour de la fête beaucoup se retrouvent sans djellaba.

LES MARCHÉS DE NUIT. 

Exceptionnellement les marchés restent ouvert 24h sur 24 et un important dispositif de sécurité est mis en place car les malfrats sont plus actifs pendant cette période.

Annadjib

Partagez c'est gratuit !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *