Tchad : un accueil mitigé pour le verdict d’Hissen Habre

Lundi 30 Mai journée historique ( peut être parce que ça va apparaître dans les livres d’histoire) pour l’afrique car l’ex président tchadien Hissene Habre a enfin été reconnu coupable de crimes contres l’humanité et condamné à perpétuité par les chambres africaines.
Apres la lecture du verdict l’ex président Hissene Habre est enfin sorti de son silence assourdissant et a crié :  « Vive l’Afrique, à bas la Françafrique! » sous la clameur de ses différents partisans.
Le verdict était satisfaisant pour les victimes de l’ex président qui ont enfin eu un résultat depuis tant d’années de luttes ils n’attendent plus qu’à être dédommagés.

Le verdict des chambres africaines a plutôt eu un accueil mitigé par la population tchadienne voire africaine. Car dans cette histoire c’est pas tout le monde qui y gagne.

IL Y A LES PARTISANS DE LA THÈSE DU COMPLOT.

Apres la lecture  du verdict j’ai pas attendu longtemps pour voir les réactions de beaucoup sur les réseaux sociaux.
Beaucoup ont directement évoqués la thèse du complot en essayant de prouver tant bien que mal que les juges ne sont pas indépendants, que son sort était déjà fixé , qu’il n y a rien d’Historique à ce procès et que tout est de la faute de l’occident qui continue de faire taire les nationalistes avec sa politique impérialiste, en bref un complot à grande échelle commandité par quelques présidents et la communauté internationale.
J’ai vu beaucoup d’internautes publier des photos de l’ex président, et profiter de l’occasion pour rappeler que lui n’a «pas vendu la dignité du peuple tchadien» qu’il est un «nationaliste» et qu’enfin la bande d’Aouzou ne s’est pas libérée toute seule.
Je suis pas contre les « #JeSuisHabre » mais je pense qu’avant de se ranger derrière quelqu’un il faudrait avoir un point de vu objectif, et non se cantonner derrière des arguments du genre «il est de ma région», «mon père à travailler pour lui» etc..
D’ailleurs le nationalisme ne justifie en rien le fait de disposer à sa guise de la vie d’autrui.

LES SATISFAITS

Outre les victimes (directes et par ricochet ), les avocats et différentes Ong, beaucoup on été satisfaits du verdict, j’ai vu de long messages de félicitations parfois à l’allure de poèmes où l’on saluait la tenue de ce procès historique en afrique et du dénouement de l’affaire.
J’ai vu certains en faire beaucoup trop avec des longs discours qui avaient plus une allure de moquerie que d’autre chose d’où de violentes insultes ne tarderent pas à arriver, car bien qu’il est condamné il a quand même droit au respect.

LES « S’EN FOU »

Beaucoup comme moi n’ont pas eu un grand enthousiasme pour le procès, on en a pas fait tout un plat car c’est du passé, d’ailleurs j’étais pas née à l’époque où il gouvernait, eu egard à mon respect aux victimes, j’ai pas vraiment de bonnes raisons de haïr ou de l’aimer; je laisse tranquillement la justice faire son travail.

Quoi qu’il en soit les gens en font beaucoup trop, et c’est DIEU qui aura le dernier mot…


Annadjib

6 Commentaires

  1. Je suis d’accord avec toi sur un point: c’est du passé. Ce procès avait sa place, et c’est une bonne chose que le coupable aie été condamné. Mais je pense que si la justice doit attendre que des crimes soient commis pour revenir juger après, c’est un peu du gâchis. L’idéal à mon sens serait, en plus des tribunaux, que des mesures dissuasives et préventives soient prises par des organes comme l’Union Africaine.

      1. C’est clair. Tous (ou presque) ont des choses à se reprocher, et aucun ne peut accepter de mettre un système devant lequel il devra lui-même répondre de ses actes. Et inutile de compter sur la communauté internationale pour ça… Que faire donc ?

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *