Les tchadiens et le net

Créer un article
Partagez c'est gratuit !

Génération 94 j’ai connu l’utilité du net quand il fallait faire des recherches pour divers exposés scolaires.

Le net on l’a connu pour la plupart vers 2008, meme si à l’époque le téléphone portable était tres onéreux on pouvait se procurer un Motorola L6 ou L7 qui étaient à la mode, on entendait parfois parler des réseaux sociaux mais on était pas vraiment intéressé car nous et le net ça se résumait à télécharger des jeux java pour téléphone et faire parfois des recherches sur Wikipedia.
Les réseaux sociaux n’étaient pas vraiment notre point fort car entre les semaines chargées au lycée et les week-ends Playstation on savait pas vraiment où mettre la tête.

Arrivés vers les année 2010-2012 les téléphones portables étaient de plus en plus nombreux sur le marché on pouvait se dégoter sans problème un Smartphone Android au marché noir( car là ba on pouvait se trouver un téléphone performant à bas prix)
On commençait à s’intéresser de plus en plus aux réseaux sociaux car dans les affiches de nos opérateurs Airtel Tchad et Tigo Tchad on vulgarisait de plus en plus le net avec des forfaits réseaux sociaux, du coup on s’est créé des comptes Facebook dans la foulée pour communiquer avec des amis qui sont parti étudier à l’extérieur du pays, suivre nos stars favorites etc…

L’année 2015 avait débuté sur un fond de crise sociale avec diverses manifestations, grèves à répétition des fonctionnaires, inflation des denrées alimentaires etc.
Avec l’arrivée de la 3g et la 4g au pays, le net est devenu un véritable champ de bataille où chacun dans des groupes comme Tout les tchadiens du monde , donnait son avis, dénonçait, critiquait tout ce qui était jugé anormal dans la situation du pays.
jusque-là tout allait bien puis arriva l’année 2016.

L’année 2016 comme la précédente débutait sur un climat économique et social hostile, les internautes n’ont pas manqués de faire connaître chaque jour leur mécontentement;
Puis arriva une sordide Affaire de viol qui avait choqué toute la communauté tchadienne, ceux qui n’avaient pas encore de compte Facebook ont débarqué sur le réseau pour être au  courant de l’évolution de l’affaire, certains ont même publié des vidéos pour critiquer cet acte ignoble, d’autres pour intimider ou insulter voire calomnier les autres;
C’était le comble quand il y avait des vidéos clash entre vieillards sur l’affaire, vidéos plus hilarantes qu’haineuses.
Heureusement la tension s’est apaisée quand le gouvernement et les  opérateurs mobiles ont mis en place des restrictions sur le net et on profité pour modifier les forfaits dans la foulée;
Eh oui même si notre connexion internet est parmi les plus chères on pouvait encore augmenter son prix.

image

Enfin, entre nos frères qui utilisent le net pour faire épanouir leur ethnocentrisme et ceux pour qui ce n’est qu’un simple passe temps, y a d’autres qui ont compris les potentialités du domaine .
C’est ainsi que cette année la fête de l’Internet a été une réussite grâce à la contribution de divers acteurs comme Le collectif Geek WenaKLabs qui s’est donné pour objectif de créer un espace de travail destiné à promouvoir et faciliter l’accès au technologies de l’information et de la communication (TIC) au Tchad;
Avec des rencontres enrichissantes comme l’heure du net.

À plus

annadjib

Partagez c'est gratuit !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *